Accueil FRANCK ABED Honneur aux Grands Hommes qui ont fait la France

Honneur aux Grands Hommes qui ont fait la France

2
0
245
Franck ABED serviteur

Franck ABED serviteur

 

 » Jean-Baptiste Colbert, né le 29 août 1619 à Reims et mort le 6 septembre 1683 à Paris, est à partir de 1665 un des principaux ministres de Louis XIV, en tant que contrôleur général des finances (1665-1683), secrétaire d’État de la Maison du roi et secrétaire d’État de la Marine(1669-1683).

Entré au service du roi à la mort de son protecteur Mazarin, il incite Louis XIV à disgracier son rival Nicolas Fouquet. Inspirateur et promoteur d’une politique économique interventionniste et mercantiliste, ultérieurement appelée « colbertisme », il favorise le développement du commerce et de l’industrie en France par la création de fabriques et l’institution de monopoles royaux. En tant que ministre de la Marine, il commence à préparer le Code noir, relatif à l’administration de l’esclavage dans les colonies, dont la première version, mise au point par son fils Jean-Baptiste, sera promulguée par Louis XIV en 1685.

Colbert s’est inspiré des écrits de Barthélemy de Laffemas, économiste et conseiller d’Henri IV1 : Laffemas avait notamment développé le commerce colonial et l’industrie textile, les deux secteurs auxquels Colbert s’est particulièrement consacré, avec la gestion des finances publiques, pour devenir à son tour l’éminence grise du royaume. « 

Sources : Wipédia 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par actudiagonale
Charger d'autres écrits dans FRANCK ABED

2 Commentaires

  1. Couchet

    12 novembre 2020 à 9 h 07 min

    Bonjour monsieur,
    vous defendez la royauté comme projet politique et je suis totalement en accord avec vous, tout nous donne raison dans l’Histoire (pas celle enseignée parla ripoublique).
    première question:
    Louis 20 a t il la carure pour se présenter ? Vrai monarchie, programme catholique integral etc…
    deuxieme question:
    Pourquoi n’envisagez vous pas une personne laique instruite et pieuse pour diriger la France comme par exemple Salasar au Portugal?
    Merci de votre réponse.
    UDP Xavier Couchet

    Répondre

    • actudiagonale

      12 novembre 2020 à 9 h 20 min

      Bonjour Monsieur,

      Merci de votre commentaire très intéressant. De nombreux royalistes attendent que Louis de Bourbon soit plus actif. Je l’ai rencontré une fois. Il m’avait fait bonne impression. Cependant, cela ne suffit pas. Saint Louis et Louis XIV bataillèrent pour défendre et recevoir leur héritage. Je ne le connais pas assez pour juger de ses compétences, mais ses prises de positions relayées dans son site sont souvent très pertinentes.

      Concernant votre deuxième question, il convient de se rappeler que les lois de succession en France sont fixées. Que se passera-t-il une fois que  » la personne laïque instruite et pieuse  » qui dirige la France finit par mourir ? On retomberait inévitablement dans les querelles d’égo et de personne.

      UDP,

      FA

      Dernière publication sur Actudiagonale : Isabelle de France par Sophie Brouquet

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Histoire, mémoire et politique que de confusions

L’histoire, depuis sa mise en place en tant que discipline à part entière, fut avant tout …